Jeudi 7 mai 2020

5 conseils pour préparer votre e-commerce au déconfinement

Le déconfinement, c’est pour bientôt. Mais en attendant, vous êtes toujours confinés à 100 %... Ce qui vous laisse du temps pour pouvoir préparer dès aujourd’hui un retour à la normale tout en douceur.

Que vous soyez un e-commerçant novice ou confirmé, voici 5 conseils actionnables dès aujourd’hui issus des derniers chiffres et études qui concernent la vente en ligne.

Ils vous permettront de construire ou d’améliorer le parcours client de votre boutique e-commerce et de la préparer au déconfinement !

2020-boxtal-deconfinement-ecommerce

Le déconfinement dans l’e-commerce, un événement qui se prépare à l’avance

Le déconfinement s’organise progressivement. Il en va de même pour votre stratégie digitale, qui se construit petit à petit. Voici quelques idées que vous pouvez mettre en place rapidement.

1. Travaillez votre SEO !

C'est le bon moment pour travailler vos problématiques de référencement naturel (ou SEO). Pour les plus novices : le SEO désigne toutes les méthodes et techniques pour positionner les pages de votre site web dans les premiers résultats des moteurs de recherche (notamment Google). Cela exclut donc les tous premiers liens qui sont généralement sponsorisés.

Sachez que 49 % du trafic d'un site e-commerce provient de ce canal, vs. 16 % qui provient du SEA, c’est-à-dire de la publicité payante (source : panel Oxatis, 2020).

Conseil de pro : profitez de cette période pour publier 1 ou 2 articles de blog par semaine. Et pensez bien à le relayer sur vos différents réseaux sociaux pour obtenir un maximum de lecteurs ! Une fois le déconfinement totalement mis en place, vous pourrez reprendre votre tempo habituel.

A lire aussi : Comment booster vos ventes en ligne grâce à l’emballage de vos produits ?

2. Testez les publicités vidéos

Le saviez-vous ? Seulement 2 % des e-commerçants investissent dans la publicité via des vidéos. C'est dommage, ce format est pourtant très efficace. Selon Facebook, les internautes passent 5 fois plus de temps devant une vidéo que du contenu statique (image, texte). (source : Facebook for business, “Multisensory Multipliers: How Technology Changes Communication Behavior”, 2017). Donc n’ayez pas peur d’innover !

Avec des outils comme Canva ou Crello par exemple, vous pouvez créer des vidéos en quelques minutes seulement tout en respectant votre charte graphique. Une fois les couleurs de marque entrées dans l’outil (ainsi que votre typographie), vous pouvez créer de nombreux visuels rapidement, pour un rendu professionnel ! Ces outils s’adressent à tous les e-commerçants, avec ou sans compétences particulières en design.

3. Couplez SEO / SEA / Google Shopping

Vous pensez que cela fait trop de canaux à activer en même temps ? Bien au contraire : en tant qu’e-commerçant, adopter une dynamique cross canal vous permettra de générer du trafic supplémentaire - notamment si vous couplez SEA et SEO. Les études montrent également qu’investir Google Ads influence le référencement naturel. Pour cette raison simple : l'achat final est la résultante de plusieurs canaux d'acquisition - SEO, SEA, display (afficher sa publicité sur d’autres sites web dans un espace prévu à cet effet).

A lire aussi : Comment améliorer son taux de conversion avec Google Analytics ?

4. Le retargeting sur les réseaux

Pourquoi c’est important ? Simplement car un achat e-commerce se prépare à l’avance, et qu’une grande partie des recherches avant achat s’effectuent sur mobile. Au total, 75 % des internautes anticipent leurs achats sur mobile. Ajoutez à cela un autre chiffre plutôt parlant : 85 % des mobinautes sont impactés par la publicité mobile (source : panel Oxatis 2020).

Donc en tant que e-commerçant, il vous faut mettre en place ce que l’on appelle un “retargeting” sur les réseaux sociaux. Des réseaux comme Facebook ou Instagram permettent aux professionnels de l’e-commerce de re-cibler facilement les personnes qui :

  • visitent une boutique e-commerce ;
  • ajoutent un ou plusieurs produits dans le panier ;
  • se renseignent via les fiches produits ;
  • font un achat.

Le saviez-vous ? Comment vos clients ou prospects sont-ils re-ciblés ? Via des cookies qui sont déposés pour enregistrer les actions réalisées sur votre site e-commerce. Le cookie permet d'une part : de savoir quand un internaute qui a visité votre site apparaît sur un réseau social. Et de l'autre : de lui afficher une de vos annonces en fonction de ses actions précédentes, et donc, de son intention d’achat.

A lire aussi : E-commerçants, vous aimez les cookies ? Vous allez adorer la ePrivacy

5. Faites grandir votre communauté

Depuis quelques semaines, les internautes passent un temps fou sur les réseaux sociaux. Dans un post de blog, Facebook a annoncé que les appels vidéo ont plus que doublé sur Messenger et Whatsapp sur les dernières semaines.

En Italie par exemple, on constate +70 % de connexions sur Facebook, Whatsapp et Messenger. Et les audiences des lives sur Facebook et Instagram ont doublé en une semaine (source : Facebook for business, Keeping Our Services Stable and Reliable During the COVID-19 Outbreak). C’est donc le bon moment pour parler à votre communauté via ce canal ! Une fois le déconfinement déployé dans le monde entier, ces chiffres risquent de subir une baisse importante.

Informez les clients de ce qu’il se passe pour vous : vos délais de livraison sont allongés ? Ils comprendront, si vous leur en informer avant. Des méthodes de livraison supprimées comme la livraison en point relais ? N’oubliez pas de proposer la livraison à domicile qui sera plus efficace. Vous offrez les frais de port ? Encore mieux, ils seront ravis !

Et voilà, vous avez maintenant 5 conseils actionnables dès aujourd’hui pour préparer au mieux votre boutique e-commerce au déconfinement.

Suite à un incident technique chez Colissimo, le suivi de certains colis n'est pas à jour. Cet incident n’a pas d’impact sur la livraison de vos colis.