Mardi 914 Mai 2019

[Interview] Pourquoi l'organisation logistique est un élément clé pour développer son e-commerce ?

Busybees propose une solution d’externalisation logistique flexible, accessible à toutes les entreprises, grâce à un concept : un réseau de microsites logistiques porté par des autoentrepreneurs. Busybees avait déjà partagé ses conseils sur l’emballage comme outil de l’expérience client, aujourd’hui Yann & Arnaud, les deux fondateurs, nous parlent des atouts d’une bonne organisation logistique pour développer son e-commerce.

logistique-developper-ecommerce

Pourquoi vous êtes-vous lancé sur ce marché en particulier ?

Tout simplement car dans nos carrières respectives (Arnaud a de nombreuses années d’expérience commerciale dans le domaine de la communication digitale, et Yann, chez les plus grands noms du transport et de la logistique), nous avons croisé la route de très nombreux e-commerçants, et qu’à force de discuter de leurs stratégies de développement, de leurs besoins, de voir les succès de certains et les échecs d’autres, nous avons pris conscience qu’il existait une sorte de plafond de verre logistique auquel tous les e-commerçants étaient confrontés.

Un plafond de verre logistique ? c’est-à-dire ?

Les e-commerçants démarrent souvent leur activité de chez eux, et transforment petit à petit leurs logements en micro sites logistiques, mobilisant leurs familles pour préparer les commandes. Et puis, au fur et à mesure que les commandes augmentent, cette activité logistique prend de plus en plus de place et de temps, au détriment des autres sujets qui font vraiment la différence, comme le sourcing ou le marketing. Pour certains, cela entraîne même des difficultés familiales ! Il est temps pour le e-commerçant de passer un cap, de modifier son organisation globale pour continuer à développer son activité, et le choix le plus évident est de traiter la logistique autrement.

Seulement voilà, prendre un local, embaucher de la main d’œuvre, ne sont pas des sujets simples car cela signifie créer des coûts fixes que les ventes doivent pouvoir amortir le plus rapidement possible. L’autre solution est de se tourner vers les solutions d’externalisation logistiques, mais les minima de commandes sont très élevés, les grilles tarifaires particulièrement complexes, et les prix prohibitifs. C’est là qu’est le plafond de verre, car les e-commerçants n’ont accès à aucune solution vraiment satisfaisante pour passer ce cap.

Il en est d’ailleurs de même lorsqu’un e-commerçant souhaite vendre à l’étranger. Dans tous les cas, l’organisation logistique est primordiale pour qu’il réussisse !

Les particuliers sont au cœur de votre solution, c’est un choix audacieux, comment vous est venue cette idée d’en faire des micrologisticiens ?

Une fois le besoin défini, nous avons réduit le questionnement à ceci : où pourrions-nous trouver des mètres carrés disponibles ? et de la main d’œuvre qualifiée ? C’est ainsi que nous avons pensé aux autoentrepreneurs. Certains d’entre eux sont déjà e-commerçants, et disposent donc de toute l’expertise nécessaire, les autres sont motivés pour apprendre et nous les formons à nos méthodes logistiques. De plus, utiliser des mètres carrés disponibles et non valorisés, a un impact écologique positif, plutôt que d’accaparer des terres pour y construire de grands entrepôts nécessairement énergivores.

Qu’en est-il de la qualité des prestations réalisées par ces autoentrepreneurs, que vous appelez « les Bees » ?

La qualité est irréprochable, nous formons les Bees aux méthodes Busybees d’une part, et d’autre part le lien direct entre les Busy [les e-commerçants] et les Bees permet une réactivité et une flexibilité totales. Les Bees qui ont démarré avec nous sont devenus les experts de la logistique de leurs Busy, si bien qu’ils les conseillent sur l’achat des fournitures, proposent des emballages alternatifs plus efficaces, et offrent plus de personnalisation. En cas d’urgence, une modification de commande de dernière minute par exemple, le Busy appelle directement le Bee et le problème est résolu en quelques minutes.

’busybees-bee'

La logistique est un point stratégique pour les e-commerçants, qu’est-ce que la solution Busybees apporte en plus ?

Par nature, la solution est flexible car nous avons simplifié l’approche de la logistique, ce n’est finalement que de l’espace, du temps, et de l’expertise. Cela signifie que nous sommes en mesure de réaliser toutes les prestations, quelle que soit leur complexité. Chaque prestation s'accompagne d'un cahier des charges reprenant le détail des prestations, qui peut prendre la forme d'une vidéo, et qui constitue un engagement de la part du Bee comme du Busy.

Les Busy peuvent choisir leur(s) site(s) de stockage en fonction des critères qu'ils ont eux-mêmes définis, que ce soit en termes de place, de localisation, ou par rapport au profil du Bee.

Ainsi, toutes les stratégies sont possibles, un site proche du lieu de production ou de réception des marchandises, ou un site au plus proche de leurs clients. La moitié de nos clients sont des entreprises étrangères qui souhaitent raccourcir leurs délais de livraison et les coûts de transport en France, en vue d'augmenter leurs ventes sur le territoire, avec succès.

Enfin, comme la grille tarifaire a été simplifiée à l'extrême, les Busy peuvent réellement anticiper les coûts logistiques en amont des commandes, cela rend la gestion plus fluide et plus précise.

Pourquoi l'organisation logistique est déterminante dans la réussite d'un e-commerçant selon vous ?

Le fait qu’un e-commerçant ne soit pas organisé convenablement sur le plan logistique peut avoir plusieurs conséquences. La première est la plus évidente, c'est un retard dans l'envoi de commandes. Or, lorsque l'on ne respecte pas la promesse que l'on fait à son client avant l'acte d'achat, on génère un client insatisfait, qui demandera finalement plus de temps, et qui coûtera plus, car un client insatisfait n'hésitera pas à le dire autour de lui.

Par ailleurs, un e-commerçant qui n'a pas choisi le bon mix de solutions de transport par rapport aux produits qu'il commercialise, ratera des ventes sans même s’en rendre compte.

Enfin, un e-commerçant qui se laisse déborder par les préparations de commandes n'a plus le temps pour gérer les autres sujets tout aussi critiques dans sa réussite.

D'une manière générale, un e-commerçant qui réussit est un e-commerçant qui a réfléchi à chaque maillon de la chaine de valeurs, et qui a été capable de mettre en œuvre les bons process à chaque fois. Tous les maillons sont importants, il est tout simplement déraisonnable de laisser un maillon sans le travailler. Imaginez un ingénieur qui construit la voiture du futur sans prendre en considération un des éléments essentiels, par exemple, le confort dans l'habitacle, qui n'est en lui-même pas indispensable à ce que la voiture roule. Que penseraient alors les clients ?


Dans la réussite d’un e-commerce, tout est important, la logistique est trop souvent laissée de côté.

Comment les e-commerçants peuvent définir leur organisation logistique sans les connaissances nécessaires ?

La logistique n'est pas une activité complexe en soit, par contre les acteurs du secteur l'ont rendu compliquée à comprendre. La logistique ce n'est que l'organisation des flux de marchandises, des matières premières jusqu'au client final.

Pour définir simplement son organisation logistique, trois paramètres sont importants :

  • Les coûts logistiques par commande : la somme de tous les coûts de transport, de stockage, et de préparation
  • Le temps mobilisé : il s’agit de mesurer combien de temps est nécessaire pour réaliser les opérations logistiques, la gestion des réceptions de marchandises, les inventaires, les préparations de commande
  • Le délai entre le passage de la commande et la livraison au client final, car il s’agit de respecter la promesse qui lui a été faite et d’en assurer la satisfaction

Définir ces indicateurs simples ne prend que quelques minutes, et permet de confronter les différentes organisations logistiques par rapport aux objectifs du e-commerçant. Est-ce qu’il souhaite réduire les délais entre commande et livraison au client final ? Réduire les coûts logistiques ? Se libérer complètement de la logistique afin de pouvoir travailler plus sur les activités où il apporte une véritable valeur ajoutée ?

L’astuce Busybees pour calculer les coûts logistiques par commande : rapporter chaque coût à la commande permet de comparer les différentes organisations logistiques possibles.

Voici une formule de calcul simple et précise qu’il vous suffira de suivre.
• Nombre de commandes moyen par mois : C
• Coût du transport des marchandises entre le fournisseur/fabricant et le site logistique : T
• Coûts totaux de transport entre le site logistique et le client final : F
• Coût total des préparations de commandes : P

Le coût logistique par commande = (T+F+P)/C

Il suffit ensuite de calculer les différentes organisations possibles pour les comparer. Prenons des exemples concrets :

Scénario 1 : organisation de type dropshipping
C=200 commandes par mois en moyenne ; les marchandises viennent de chine, et sont directement envoyées au client final, T=3000€ ; les coûts de transport T, vers le client final, sont nuls puisque les produits sont directement envoyés au client final ; P=0 car il s’agit d’un e-commerçant qui travaille depuis son domicile, en mobilisant sa famille ; on a donc la formule (1000€+0+0)/200 = 15€ de coûts logistiques par commande.

Scénario 2
C=200 commandes par mois en moyenne ; T=350€, cela correspond à l’envoi consolidé des produits vers un site de stockage en France ; F=800€, les 200 envois sont envoyés aux clients finaux depuis le site de stockage français ; P=280€, les coûts de stockage et de préparation par commande ; (350+800+280)/200= 7,15 € par commande.

Le marché du e-commerce s'internationalise de plus en plus. Comment Busybees s'intègre dans cette évolution du marché ?

Nous travaillons déjà la cible des e-commerçants étrangers, et ce que nous faisons en France pour le moment, nous le ferons dans tous les pays dans lesquels l'offre est pertinente. En localisant les produits sur le territoire des pays cibles, il devient possible de bénéficier de tarifs de transport locaux et de délais de livraison plus courts. Le manque d’options de livraison étant, encore aujourd'hui, un élément important des abandons de panier, cette approche stratégique de la logistique permet réellement d'accroître les ventes de nos clients.

Mais est-ce que vendre à l’étranger est vraiment un sujet prioritaire pour les TPE et PME du e-commerce ?

Nous connaissons en France un marché du e-commerce plutôt mature, mais ce n’est pas encore le cas dans tous les pays d’Europe. De nombreux pays ne disposent pas encore d’un tissu e-commerce aussi développé, et cela constitue une véritable opportunité pour les TPE et PME. La preuve, tous les e-commerçants Français qui se lancent réalisent des ventes hors des frontières sans avoir engagé de stratégie internationale, car les consommateurs belges, suisses, luxembourgeois, ou tout simplement les expatriés français, achètent régulièrement sur des sites français.

D’autre part, les acheteurs sont de plus en plus enclins à acheter des produits sur des sites étrangers, et notamment européens (les chiffres de la Fevad sont éloquents sur le sujet). Il est indispensable de proposer des solutions d’achat à ces clients ! Cela implique de définir une organisation logistique qui permette d’adresser cette cible, en travaillant les coûts et délais de transport notamment.

Une des meilleures solutions est de déporter une partie de ces marchandises dans les pays cibles afin de bénéficier de délais et coûts d’envoi locaux, et ainsi proposer une expérience client optimale qui engendrera des commandes qui n’étaient pas captées auparavant.

La taille des acteurs est un vrai sujet, mais les TPE et PME e-commerce ont un avantage certain sur les gros acteurs, ce sont des structures beaucoup plus agiles et réactives. Bien évidemment, le e-commerçant doit prendre en compte le marché local, son positionnement concurrentiel et l’adéquation entre ses produits et ces nouveaux marchés avant de se lancer.

Merci Busybees !

👍 Busybees participe au concours de la fabrique Aviva qui soutient des projets utiles, innovants et durables.Vous aussi, soutenez-les !


Et découvrez aussi le site Busybees.world