Lundi 4 Février 2019

E-commerçants : comment gérer vos stocks ?

Devant des consommateurs toujours plus exigeants quant au choix de produits et aux délais de livraison, les e-commerces se doivent d’être efficaces. Casse-tête des e-commerçants, la gestion des stocks est pourtant indispensable pour pérenniser un site marchand. Pourquoi et comment optimiser la gestion des stocks pour booster son e-commerce ? Nous démêlons pour vous cette partie intégrante de votre activité.

gerer-stock-ecommerce

L’importance d’avoir une bonne gestion de stock

Essentiels au bon fonctionnement de votre e-commerce, les stocks sont à manier avec précaution. En effet, tout stock implique un investissement financier qui a pour but d’être transformé en chiffre d’affaires.

Ainsi, le surstock sera aussi néfaste pour votre activité que le sous-stock. Le surstock bloque votre trésorerie et induira des coûts importants d’entreposage, sans compter que le e-commerçant n’est jamais certain d’écouler tous ses produits. Le sous-stock, quant à lui, est fatal à la fidélisation des clients surtout s’il survient fréquemment. C’est pourquoi votre stock doit toujours être optimal.

Organiser les produits de son e-commerce

Pour éviter ces problèmes, il vous faut organiser vos produits selon ce qu’ils génèrent.

Classez vos produits suivant la loi de Pareto ou la méthode ABC. La loi des 80/20 (Pareto) dit que 20% des produits rapportent 80% du chiffre d’affaires. Il conviendra de leur appliquer un suivi rigoureux tant ils représentent un engagement financier élevé, tandis que les 80% de produits restants pourront supporter un suivi plus souple.

Selon la méthode ABC, comme dans la loi de Pareto, 20% des produits représentent 80% du chiffre d’affaire. La différence ici est la distinction de 2 autres catégories : les produits B seront les 30% suivants qui génèrent 15% du chiffre d’affaires, et les produits C qui apportent 5% du chiffre d’affaires représenteront 50% du stock.

Ces catégories de produits mis en évidence, vous saurez avec exactitude les produits pour lesquels vous n’avez pas le droit à l’erreur.

Déterminer des niveaux de stock

Une fois ce tri accompli, il est important de déterminer des niveaux de stock. Pour cela, analysez correctement les taux de rotation, soit la fréquence à laquelle chaque produit est réapprovisionné sur une période donnée. Facteur également important dans la gestion des stocks, le temps de livraison des fournisseurs sera également à prendre en compte.

La récolte de ces données vous permettra de définir pour chaque produit : le stock maximum, le stock minimum, le stock de sécurité et le seuil de réapprovisionnement.

Le stock maximum sera celui à ne pas dépasser pour des questions de coûts et de ventes. Le stock minimum correspond au stock nécessaire pour répondre à la demande pendant le temps de livraison du réapprovisionnement. Le stock de sécurité répondra aux besoins des e-consommateurs si la livraison fournisseur rencontre un retard ou si la demande augmente de manière imprévue. Enfin, le seuil de réapprovisionnement est le niveau auquel une commande fournisseur est nécessaire.

Pour une gestion des stocks des plus complètes, d’autres paramètres seront à intégrer car ils influeront sur la demande. C’est le cas des tendances du marché, publicités en cours, promotions, saisons…

Evidemment, si les produits vendus sont périssables, la gestion des stocks devra être adaptée en conséquence. C’est également le cas sur les produits saisonniers comme c’est le cas dans le secteur de la mode.

Choisir une solution de gestion des stocks adaptée

Aujourd’hui, la plupart des solutions e-commerces telles que WooCommerce, Prestashop et Magento proposent des modules de gestion de stock. Si la gamme de produits proposés est relativement étroite, Excel peut être une solution si vous êtes expert des tableurs. Cependant, dans le cas d’une offre très large ou de ventes complémentaires sur des marketplaces, des logiciels permettent d’automatiser votre gestion des stocks.

Une gestion des stocks optimisée est un levier de compétitivité supplémentaire. Elle permet de répondre à la demande tout en facilitant la logistique des produits, des commandes fournisseurs à celles de vos clients. Associez-la à une bonne gestion de vos livraisons et maximisez ainsi la satisfaction vos clients !