E-commerce et logistique Publié le Lundi 14 Janvier 2019

E-commerçants : ne manquez pas le nouvel an chinois !

Dans la suite de notre article sur l’intégration du marché chinois nous abordons aujourd’hui un événement non négligeable en e-commerce : le Nouvel an chinois ! Cette fête, très importante pour les communautés asiatiques du monde entier, se déroulera en février prochain. Pourquoi est-ce important ? Comment faire de cet événement une occasion de booster ses ventes ? Boxtal et Chronopost vous disent tout.

nouvel-an-chinois-chronopost-boxtal

Le Nouvel An chinois en pratique


Qu’est-ce que c’est ? Aussi appelé Fête du Printemps, le Nouvel An chinois correspond au premier jour de la nouvelle année selon le calendrier chinois. C’est l’une des fêtes traditionnelles asiatiques les plus importantes, dont les Chinois profitent généralement pour se réunir en famille.

Quand ? Les festivités s’étendent sur une quinzaine de jours entre janvier et février. Elles démarrent avec le Nouvel An chinois et s’achèvent avec la Fête des Lanternes. En 2019, elles commenceront le 5 février.

L’impact du Nouvel An chinois sur le e-commerce


Pour les e-commerçants qui exportent vers la Chine, il y a là une belle opportunité à saisir : 70% des Chinois achètent des produits étrangers pour l’occasion. En 2018, Amazon.cn et Kaola.com sont devenus les troisièmes canaux de commande dans le cadre du Nouvel An Chinois.(1)

Autre chiffre intéressant : 14,2 milliards. C’est le nombre de « e-hongbao » (ces enveloppes rouges digitales contenant des étrennes) que se sont envoyé les familles en 2017. Cette tradition, aujourd’hui de plus en plus digitalisée, contribue à la croissance des paiements mobiles, notamment avec WeChat et Alipay.

Côté tourisme, 3 milliards de déplacements ont été enregistrés sur la période en 2017(2). Enfin, les Chinois ont augmenté leurs dépenses en shopping et en restauration de 10% pour la fête du Printemps 2018 par rapport à l’année précédente, soit 926 milliards de yuans (environ 145 milliards de dollars)(3).

Point de vigilance : pour les e-commerçants qui s’appuient sur des fournisseurs chinois (comme AliBaba), le traitement des commandes et les délais de livraison risquent de se ralentir durant les festivités. En effet, beaucoup de Chinois profitent de cette période pour prendre des congés ! Avant : anticipez vos commandes pour constituer des stocks et ne pas vous retrouver pris au dépourvu le moment venu. Pendant : profitez de cette baisse d’activité pour travailler vos stratégies marketing, optimiser votre site, et pourquoi pas tester les solutions d’expédition Boxtal pour les e-commerçants !

Comment réussir vos envois vers la Chine ?


Conseil n°1 : renseignez-vous sur les conditions de dédouanement. Joignez à votre colis un bordereau d’expédition mais aussi une facture commerciale (en 5 exemplaires) qui mentionnera, en anglais et pour chaque article, la devise, l’origine et l’incoterm. Le numéro de téléphone du destinataire doit également être présent sur la lettre de transport. Faites aussi attention au format du code postal qui doit comporter 6 chiffres et retenez que les adresses en boite postale sont interdites. Enfin, prévoyez des délais supplémentaires pour l’alcool. En savoir plus sur les particularités douanières vers la Chine.

Conseil n°2 : appuyez-vous sur un transporteur expert de la destination, comme Chronopost, spécialiste français de la livraison express de colis de moins de 30 kilos qui a annoncé un accord commercial avec SF Express, le leader chinois. Cet accord vise à améliorer la qualité de service et le temps de transport des marchandises depuis la France vers la Chine.

Vos expéditions vers la Chine à partir de 29,25€ HT avec Chronopost !
Jusqu’au 28 février 2019, Boxtal et Chronopost vous font bénéficier de 20% de réduction supplémentaire pour vos envois vers la Chine.


Sources :
(1) Tmogroup.asia
(2) Talentstravel.com
(3) China.org.cn