E-commerce et logistique Publié le Mercredi 28 Novembre 2018

Développer son e-commerce grâce à l’export vers les DOM

Saviez-vous que 8 internautes du 10 en Outre-Mer ont acheté un produit en ligne en 2017(1) ? Alors que la concurrence en e-commerce est plus que féroce en France métropolitaine, pourquoi ne pas chercher de nouvelles opportunités de développement dans les DOM ? Boxtal et Chronopost vous livrent leurs conseils pour lever les freins et faire de vos livraisons outre-mer un véritable atout !

expedier-dom-chronopost-boxtal

L’Outre-Mer une véritable opportunité de croissance e-commerce


Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte… les DOM comptent 2,1 millions d’habitants selon l’Insee, soit environ 3% de la population française. Quand on sait que l’achat en ligne y est une pratique répandue, on ne peut qu’y entrevoir un vrai vivier de clients. Pourtant un frein existe : les frais de livraison gonflés par les taxes spécifiques à ces territoires. Et si, par simple méconnaissance de ces formalités et des optimisations possibles, on se privait là d’une formidable opportunité de croissance ? Il n’y a qu’à observer ce marché…

Les sites e-commerce locaux y sont peu nombreux et les boutiques en ligne de métropole y sont peu présentes. Près de 80%(2) des e-acheteurs d’Outre-Mer affirment que la livraison n’est pas proposée sur les sites e-commerce et près de 59%(2) estiment les coûts de livraison trop élevés. Alors, comment satisfaire tous ces prospects déçus ? Réponse ci-dessous.

Formalités à connaître pour vos envois vers l’Outre-Mer


La première chose à faire est de vous renseigner sur les marchandises interdites. Inutile de voir votre colis bloqué en douane ! Mais il sera tout aussi important de connaître les taxes applicables, les documents obligatoires à joindre à votre envoi et les mentions à inscrire sur vos factures.

Bordereau d’expédition, factures commerciales ou pro forma, Incoterm, octroi de mer, TVA… pour découvrir toutes les formalités à remplir, un réflexe :


Optimiser la livraison vers les DOM sur son site e-commerce


Tout d’abord, un peu de simplicité dans ce monde de brutes : l’Outre-Mer vous offre un premier avantage, celui de la langue. Pas besoin de faire traduire vos fiches produits et autres contenus de votre boutique en ligne. Exprimez-vous simplement en français ! Dans le même état d’esprit, la monnaie reste l’euro. Nulle conversion ni taux énigmatique sur lequel s’interroger.

Ensuite, choisir un partenaire de transport expert de cette destination vous permettra non seulement de bénéficier d’un dédouanement rapide mais aussi d’une politique tarifaire adaptée. Partenaire de Boxtal, Chronopost se détache par de nombreux avantages:

  • des délais de livraison éclair avec une livraison vers les DOM en 48 à 72h,
  • un dédouanement performant, réalisé par l’équipe de Chronopost
  • un réseau bien implanté avec 6 agences sur place, 1 à 2 liaisons aériennes par jour et la possibilité pour le destinataire de récupérer son colis en Chrono Relais et dans la totalité des bureaux de Poste locaux.

Pour lever les derniers freins des acheteurs, n’oubliez pas de communiquer sur votre site ! Criez haut et fort que vous livrez vers l’Outre-Mer et indiquez les tarifs, le transporteur, les délais, à la fois sur votre page de livraison et au sein du panier. Ces éléments de réassurance sont indispensables pour indiquer à vos visiteurs d’Outre-Mer que vous pourrez leur faire parvenir leurs commandes dans un délai attractif et à un coût raisonnable.


À lire aussi :

Sources :
(1) Médiamétrie, Observatoire des Usages Digitaux - Antilles-Guyane et Réunion- Panorama 2017
(2) Médiamétrie, étude OUI Antilles Guyane de 2016