E-commerce et logistique Publié le Jeudi 19 octobre 2017

Paris Retail Week 2017 : paroles de pro

Paris Retail Week

Il y a un mois, l'édition 2017 de la Paris Retail Week s'achevait. Pour Boxtal, ce salon nous a permis de rencontrer de nombreux e-commerçants, tous concernés par les problématiques de livraison. Nos équipes ont pu les conseiller et leur présenter nos solutions ecommerce innovantes.

Cette année, nous avons donné la parole à certains professionnels présents sur le Salon en leur demandant de nous donner des tips pour les e-commerçants qui souhaiteraient débuter leur activité en ligne. Emailing, marketplace, solution de paiement, solution e-commerce, UX, emballage : découvrez 6 conseils de pros !

WiziShop
En tant qu'e-commerçant, l'auto-concurrence consiste à créer une ou plusieurs boutique(s) en marge de votre e-shop principal. L'objectif est de s'ancrer davantage sur des secteurs de niche, porteurs dans la vente en ligne. Prenons un exemple : vous vendez en ligne des moyens de transport à 2 roues type vélos, trottinettes, gyropodes, etc. Vous avez un premier site généraliste avec l'ensemble de votre offre. Allez plus loin en créant un 2nd site spécialisé dans les vélos, un 3ème sur les trottinettes, un 4ème sur les accessoires d'entretien, etc.

En créant une galaxie de sites connexes, vous vous imposez sur des secteurs hyper-spécialisées, des niches qui présentent de formidables opportunités en ligne. Pour réussir cette stratégie, votre solution e-commerce doit pouvoir vous proposer une fonctionnalité multi-boutiques qui permet de gérer très facilement plusieurs sites en synchronisant vos stocks et vos commandes sur un seul et même espace.

IZBERG
IZBERG édite la solution de Marketplace de produits et services la plus complète du marché, adressés à des segments B2B comme B2C. Bien maîtriser son coeur de métier, c'est avant tout anticiper la demande du client, afin de proposer une technologie flexible, qui répond à l'ensemble de ses problématique métier. Cette notion de flexibilité est clé, le monde du e-commerce et plus particulièrement des Marketplace étant en constante évolution : le travail de veille technologique et d'écoute du marché est ainsi crucial.

Capitaine Commerce
En UX, on peut toujours faire mieux et c'est même indispensable. Lorsque vous avez conçu une interface, revenez toujours dessus à tête reposée. Revisitez-la ! Testez-la vous même et faites-la retester par d'autres que vous (et si possible, pas vos collègues ou votre grand-mère, cherchez des vrais utilisateurs qui pourraient utiliser votre interface). Et demandez-vous toujours comment vous pourriez encore éliminer un élément inutile. Le secret de l'UX, c'est la simplicité. Soyez toujours le plus simple possible !

BELACOM
Amis e-commerçants, n’ayez pas peur de la data ! Sans pour autant partir en quête du Saint-Graal 'Big Data' ou de la chimère 'DMP', miser sur une approche data-driven consiste avant tout à placer la collecte et l’utilisation de la donnée au cœur de vos actions marketing. En premier lieu, soyez réalistes : optez pour une stratégie dimensionnée à votre taille et votre activité. Privilégiez l'homogénéité et la qualité de vos sources de données à la quantité.

Focalisez-vous d'abord sur les plus fréquemment utilisées (les clients, les achats, les produits, la navigation web, les sources de trafic). Celles-ci vous permettront d'identifier vos parcours clients principaux et de travailler en terrain maîtrisé, sans jouer à l'apprenti sorcier. Il sera toujours temps d'affiner par la suite. Au final la formule est simple : plus vous maîtrisez vos parcours, plus vous enrichissez l’expérience client et plus vous décuplez vos ventes.

Pour y parvenir, on peut retenir 5 axes :

  • - Mettre en place des mécaniques d’automation marketing pour accompagner toutes les phases clés du cycle de vie du client et délivrer le bon message au bon moment
  • - Produire des contenus pertinents pour attirer et engager vos clients
  • - Explorer tous les leviers de l’inbound marketing
  • - Evaluer et réévaluer constamment la pertinence de vos KPI’s
  • - Faites simple, mais surtout faites-le !

PayPlug
Votre client a rempli son panier mais, arrivé sur votre page de paiement, il interrompt soudainement sa navigation sans finaliser son achat. La raison ? Votre page de paiement n'est pas optimisée ! Alors, comment faire pour y remédier et booster facilement vos ventes ? Il faut avant tout proposer une page de paiement qui inspire confiance. Pour cela, il n'y a rien de mieux que de la personnaliser à vos couleurs : en maintenant votre client dans votre univers vous le rassurerez.

Assurez-vous ensuite que votre page de paiement est responsive sur mobile (c'est-à-dire qu'elle offre une navigation optimale quel que soit le support utilisé) : quand on sait que 40% du trafic sur les sites e-commerce est effectué sur mobile, il serait dommage de s'en passer ! Enfin, mettez tout en oeuvre pour faciliter l'achat de vos clients en leur offrant par exemple la possibilité d'enregistrer leurs coordonnées bancaires : cela leur permettra de réaliser leurs achats futurs en un clic. De quoi fluidifier votre tunnel de commande simplement !

RAJA
Tout e-commerçant, quelque soit sa taille, doit se focaliser sur 2 critères : l’expérience client et la rapidité de livraison. En quelques mots, voici comment l’emballage peut améliorer ces deux leviers :

  • - Réduire - voire éliminer - la casse en choisissant le bon duo emballage + calage. En effet, plus de 70% des consommateurs ne recommanderont pas chez vous s’ils reçoivent un produit cassé !
  • - Optimiser le poids et le volume de vos emballages : réduisez votre budget transport en réduisant le poids des emballages. Réduire le volume, c’est aussi moins d’emballage à jeter dans la poubelle pour vos clients.
  • - Réduire le temps de préparation de commande en optant pour des emballages intelligents (ex : caisse à fond automatique)
  • - Personnaliser vos envois. Fini la caisse brune et anonyme ! Il faut personnaliser : un petit mot, une étiquette ou adhésif à vos couleurs. Le must étant la caisse à vos couleurs.