E-commerce et logistique Publié le Mercredi 19 Septembre 2018

Plugin, addon, module, extension… qu’est-ce que c’est ?

Vous souhaitez enrichir ou créer votre site web mais vous restez confus(e) quant au jargon plugins, addons, modules et autres extensions ? Dans cet article nous vous expliquons tout pour que vous puissiez répondre correctement aux besoins de votre activité e-commerce.

plugin-ecommerce

Module, plugin, extension, addon... à quoi ça sert ?


Le moment est venu de vous annoncer la bonne nouvelle : modules, plugins, addons ou encore extensions désignent en réalité une seule et même chose. Il s’agit d’un morceau de code gratuit ou payant qui, une fois téléchargé et activé, permet d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre site web. Les plugins ne sont évidemment disponibles que si votre site web a été créé sur un CMS (Content Management System) comme le sont Wordpress, Magento, Prestashop ou encore Oxatis.

L’utilité même d’un module réside dans le fait qu’il permet d’adapter votre site à votre activité en personnalisant le back et/ou le front office de votre site web pour procurer à vous et aux utilisateurs un outil performant et en parfaite adéquation avec vos services ou vos produits. Il existe donc trois catégories de module : performance et exécution de tâche, personnalisation du contenu et connexion à d’autres outils.

A titre d’exemple, le module de livraison Boxtal permet d’accéder à des tarifs de transport ultra-négociés, de paramétrer plusieurs modes de livraison et de bénéficier d’une suite d’outils pour la gestion de vos expéditions dans vos boutiques WooCommerce, Prestashop, Oxatis, Magento… et bien d’autres !

Comment fonctionne un plugin ?


Selon la catégorie de l’addon, il fonctionnera différemment. Les seules étapes communes à tous les pluggins sont celles de recherche, de téléchargement et d’activation.

S’il s’agit d’un addon de performance et d’exécution des tâches, ses paramètres seront à configurer pour qu’il agisse suivant vos critères. Ses fonctions peuvent aider dans le référencement, le parcours d’achat, la fidélité client…

Pour un module de personnalisation du contenu, sa mission sera de modifier la partie front de votre site, autrement dit celle que verront les internautes. Changement de thème, bannière à slider, footer stylisé…

Les extensions de connexion à d’autres outils facilitent la liaison avec d’autres acteurs externes. Par exemple, les modules de banques pour les sites e-commerce assurent des paiements sécurisés et rassurent les clients. Autres modules que vous connaissez certainement, encore une fois sur les sites marchands, les modules des transporteurs qui affichent les frais et délais de livraison, et celui de Boxtal qui centralisent de nombreuses fonctionnalités pour faciliter vos livraisons.

Où trouver des plugins pour mon site e-commerce ?


Les plugins se trouvent dans votre backoffice, dans l’onglet qui leur est dédié. Le nom varie suivant le CMS que vous utilisez : Extensions Wordpress ou Plugins Wordpress, Prestashop Addons, Extensions Magento…

Vous pourrez également télécharger vos plugins préférés (gratuits ou payants) dans les « stores » spécialisés comme wordpress.org/plugins ou addons.prestashop.com

L’exemple du module de livraison Boxtal


Boxtal propose un module de livraison connectable aux différentes plateformes comme les CMS nommés ci-dessus. Son rôle ? Vous permettre de proposer plusieurs options de livraison à vos clients dans votre boutique Woocommerce, Prestashop ou Oxatis… au moment de leur commande. Faites une sélection parmi les 16 principaux transporteurs du marché et augmentez la conversion de votre site en donnant le choix à vos clients !

Il vous permet également de gérer vos expéditions plus facilement en réalisant des actions en masse : par exemple éditer tous vos bordereaux en un clic au lieu de les saisir manuellement, pouvoir suivre tous vos envois d’un seul coup d’œil, maîtriser vos frais de port en ayant accès à toutes les offres du marché en temps réel…