Actus Marché Publié le Lundi 10 Septembre 2018

Les 5 tendances du e-commerce à l’ère du Phygital

La Paris Retail Week se déroule actuellement à Paris. La grande thématique de cette 4ème édition : l’ère du « smart phygital » ou comment le digital transforme la manière de consommer. E-commerces et boutiques physiques du monde entier, personne n’est en reste. En collaboration avec ce salon, l’agence Havas a fait ressortir les 5 tendances qui sont en train de révolutionner le commerce. Nous les décryptons dans cet article.

5-tendances-ecommerce-retail-week-2018

#1 Le parcours de vie


Le digital permet à l’achat de se faire partout et tout le temps : 74% des Français veulent être libre de faire un achat à tout moment, y compris dans les transports depuis un mobile par exemple.

Quant au marché, en plein essor, de la livraison aux particuliers, il se complexifie : aujourd’hui, on se fait livrer au bureau, chez soi, en point relais et peut-être même demain dans des armoires connectées…

L’achat, la livraison et le temps de vie sont désormais confondus. Cette hyper-proximité qui permet d’amener le magasin à la maison, avec par exemple l’essayage de produit à distance via la réalité virtuelle, bouleverse le parcours d’achat. Les commerçants doivent désormais tenir compte du parcours de vie.

 tendances-ecommerce-2018-74


#2 L’âge conversationnel


Les assistants vocaux commencent à gagner du terrain. Aujourd’hui, il est devenu normal de parler à ses objets, de contrôler à distance son chauffage, voire même de commander ses courses de chez soi : 57% des français pensent que les assistants vocaux vont faciliter leur vie.

Face à ce constat, les commerçants se posent la question du référencement, de l’émergence de la marque, mais aussi de la création d’une nouvelle forme de relation client. Les points de vente eux-mêmes s’interrogent sur la place des assistants virtuels en magasin. La voix est une nouvelle composante du commerce connecté. À suivre de près.

 tendances-ecommerce-2018-57


#3 Le healthy manufactoring


Le commerce entier est bousculé par toujours plus de questions éthiques et durables. A la vue des nombreux composants suspicieux qui sont relevés chaque jour, 80% des consommateurs français s’interrogent de plus en plus sur l’impact des produits qu’ils achètent. Consommation durable, bien-être animal, fabrication éthique, traçabilité, responsabilité… un nouveau vocabulaire qui concerne tous les domaines.

Les outils digitaux s’adaptent en proposant une plus grande transparence et les applications se multiplient pour aider les consommateurs à comprendre la composition des produits. Les commerçants quant à eux, misent sur les partenariats avec des producteurs locaux, source de confiance, et sur une offre repensée.

 tendances-ecommerce-2018-80-impact-produit


#4 Big, sale and safe data


Et puisqu’on parle de transparence, qu’en est-il de la data ? Considérée comme l’or noir du web, tant elle permet de fluidifier la relation client, la data est aussi source de monétisation. Dans ces conditions, que deviennent la sécurité et l’anonymat ? Une question au cœur de nombre de consommateurs : 81% des français se sentent de plus en plus espionnés par les marques et ils sont 62% prêts à payer plus cher pour une marque faisant preuve d’éthique dans la gestion de leurs données.

Malgré les récentes lois observées dans plusieurs pays concernant la protection des données, jusqu’où le consommateur est-il prêt à livrer sa vie privée ? Face à ces questionnements, le commerçant ne peut plus négliger le traitement des données qu’il récolte.

 tendances-ecommerce-2018-81


#5 Le discount branché


Grâce à l’industrialisation de la personnalisation permise par le digital, émerge un nouveau modèle, en particulier dans le secteur de la mode : celui du « discount branché ! Il s’agit d’accéder à un produit unique au prix d’une production de masse. Autrement dit, avoir du beau et du branché pour moins cher. Et oui, 80 % des Français se considèrent comme plus exigeants qu’avant.

Dans ce nouveau modèle qui cible les jeunes générations à petits moyens mais à grande influence, la relation avec le produit est augmentée tant par l’expérience de marque que par le rapport qualité / prix. Pour 75 % des Français, la qualité n’est pas synonyme de prix élevé. Pour le commerçant, au-delà de la compétitivité, c’est l’expérience client qui doit donc être privilégiée.

 tendances-ecommerce-2018-80-exigeants


En résumé : l’hyper-proximité, la transparence et les offres augmentées sont en ligne de mire des stratégies d’adaptation de la relation client. Le commerce aussi bien physique que digital, se veut plus intelligent et plus agile pour une consommation en constante évolution.

À lire aussi : Calendrier e-commerce & logistique

Méthodologie de l’étude : l’étude Havas Paris a interrogé on line, entre avril et mai 2018, un panel de 4000 consommateurs (18 ans et +) en France, en Chine et aux Etats-Unis, sur la base d’un corpus de + 100 questions.