E-commerce et logistique Publié le Lundi 9 Juillet 2018

Les règles d’or pour réussir vos envois de colis fragiles

Bouteilles, produits informatiques, cadres… vous expédiez des produits fragiles vers la France ou l’international ? Voici les étapes à suivre pour leur assurer un voyage en toute sécurité… et en un seul morceau jusqu’à leur destinataire final.

comment-envoyer-colis-fragile

Règle n°1 : choisir un carton de qualité pour emballer vos colis fragiles


Si vous prévoyez d’expédier régulièrement des colis fragiles, il n’y a pas de secret : leur transport réussi repose sur un emballage de qualité. A privilégier : le carton double ou triple cannelure, selon le poids de votre produit, et des tubes en carton rigide pour vos affiches.

L’erreur à éviter : réutiliser vos cartons. A ne surtout pas faire ! Les cartons déjà utilisés perdent de leur rigidité à chaque transport, et donc de leur capacité à protéger vos marchandises.

Règle n°2 : choisir la bonne taille de carton


Choisissez une taille de carton qui se rapproche le plus possible de celle de votre objet. Pourquoi ? Un carton partiellement vide aura tendance à s’écraser. Au contraire, un carton trop chargé risque d’éclater en route. Dans les deux cas, c’est votre marchandise qui en fera les frais.

Règle n°3 : ne pas laisser de place au vide dans votre emballage


Votre objet doit être parfaitement calé dans son emballage. S’il ne le remplit pas totalement, comblez le vide avec des coussins d’air, billes de polystyrène, papier bulle, journaux froissés ou des frisures papier. Ainsi entourées, vos marchandises seront protégées tout au long de leur transport.

Notre reco : attention, à chaque produit son calage. Les billes de polystyrène ne suffiront peut-être pas à empêcher les mouvements d’un produit lourd. Les coussins d’air ne conviendront pas pour protéger un objet saillant. Choisissez bien votre matériel de calage en fonction du type de marchandise !

Règle n°4 : éviter les mentions inutiles sur votre colis


N’espérez pas inviter les transporteurs à la délicatesse en indiquant « fragile » ou « haut / bas » sur votre colis. L’essentiel du trajet de vos colis est mécanisé, et les robots ne savent pas (encore ?) lire.

Pensez plutôt au bordereau d’expédition : collée sur le dessus du colis, cette étiquette de transport doit être visible, en particulier le code barre qui doit pouvoir être lu dans son intégralité.

Règle n°5 : mettre chaque produit à l’isolement


Si vous placez plusieurs produits dans le même carton, utilisez des séparateurs afin qu’ils ne se touchent pas, et emballez-les individuellement. Votre objectif ? Eviter qu’ils ne s’entrechoquent au cours du trajet et se cassent. Veillez aussi à bien protéger les angles et arêtes saillantes de vos marchandises.

Règle n°6 : choisir le bon transporteur pour vos colis fragiles


Tous les transporteurs partenaires de Boxtal sont capables d’acheminer vos colis fragiles jusqu’à destination s’ils sont correctement emballés.

Selon le poids de vos colis et leur type, Boxtal vous oriente vers le transporteur qui saura prendre soin de vos marchandises. Voir les transporteurs pour vos colis fragiles.

Notre conseil : pensez à vous renseigner auprès du transporteur sur les conditions climatiques du transport. Température et humidité peuvent en effet devenir les ennemis d’une livraison réussie. Dans ce cas, un sachet déshydratant ou un carton imperméable peuvent devenir utiles. Chaîne du froid ou températures extrêmes peuvent aussi nécessiter un emballage technique. Bref, en matière de colis fragile, les conditions climatiques ne sont pas à négliger !

Règle n°7 : dormir sur ses deux oreilles grâce à une assurance adaptée


Offrez-vous la sérénité en souscrivant une assurance spécifique pour vos envois de colis fragiles. Si malgré toutes vos précautions, il y avait de la casse, vous serez remboursé de la valeur déclarée lors de l’expédition de votre colis.

Cas particulier : les bouteilles, ces VIP du transport de colis


Comme n’importe quelle marchandise, les bouteilles s’expédient d’un bout à l’autre de la France ou de la planète. Sachez toutefois que les transporteurs sont pointilleux sur leur emballage. Vous devez utiliser un emballage spécifique pour l’envoi de bouteille qui doit être homologué par le prestataire de transport.

L’isolement est de rigueur : chaque bouteille se place dans un compartiment à part. N’hésitez pas à ajouter du papier bulle ou tout autre matériau afin de parfaire le calage.

Point de vigilance : Si vous choisissez un autre emballage, le transporteur risque de refuser le remboursement de votre envoi en cas de casse.

Un expéditeur averti en vaut deux : vos colis fragiles vont désormais pouvoir voyager en toute sécurité.