E-commerce et logistique Publié le Jeudi 24 Septembre 2015

Le poids volumétrique, qu'est-ce que c'est ?

[Article mis à jour le 27/06/2018]
La tarification de vos expéditions varie selon de nombreux critères : que ce soit le transporteur que vous utilisez, le trajet effectué le mode de livraison ou encore le poids du colis, il en est un qu’il ne faut pas oublier : le volume ! Autrement dit les dimensions que vous renseignez lors de l’envoi de votre colis.

poids-volumétrique

Les compagnies aériennes ont des limitations en poids mais aussi en volume. Selon les règles du transport aérien, le poids d’une expédition est calculé en fonction de l'encombrement d'un colis et pas seulement de son poids réel. En effet, si un kilogramme de plumes et un kilogramme de plomb ont toujours le même poids, ils ne prennent pas la même place !

Ainsi, la tarification des envois à l'international (règlementé par la convention internationale de l'IATA) est soumise au calcul d'un poids dit « volumétrique » - aussi appelé « poids dimensionnel ». Cependant, de plus en plus de transporteurs appliquent également ce calcul pour leurs flux non aériens.

Le transporteur retiendra généralement la donnée la plus élevée : si le poids volumétrique de votre colis est supérieur à son poids réel, alors c’est le poids volumétrique qui s’applique. En revanche, s’il est inférieur, alors c’est le poids réel qui sera pris en compte.

Comment se calcule le poids volumétrique ?


Il faut appliquer la formule suivante :

Poids volumétrique = (L x l x h) / 5000
avec L (longueur), l (largeur), h (hauteur) exprimés en cm.

Dans ce calcul, L x l x h nous permet d’obtenir simplement le volume du colis en cm3

Il existe une autre méthode de calcul un peu plus complexe qui consiste d’abord à convertir le volume de votre colis en m3 puis à multiplier ce nombre par un ratio, défini par l'IATA, d’environ 200 kg/m3. Un peu fastidieuse, cette méthode est moins utilisée et l’on privilégie plutôt la formule exposée ci-dessus.

Un exemple pour mieux comprendre

Prenons 2 colis de poids identiques mais de dimensions différentes :
Exemple 1 : 40 x 25 x 30 cm - 2kg
40 x 25 x 30 /5000 = 6 kg
La facturation appliquée portera sur 6kg car le poids volumétrique est supérieur au poids réel.

Exemple 2 : 30 x 15 x 20 - 2kg
32 x 15 x 25 /5000 = 1,8 kg
La facturation appliquée portera sur 2kg car le poids volumétrique est inférieur au poids réel.

Poids volumétrique : 2 poids 2 mesures


Vous l’aurez compris, le volume compte ! Cette méthode incite à faire attention à l’emballage : envoyer un téléphone dans un carton pouvant contenir un téléviseur peut vous coûter cher même si le colis est très léger. Ainsi, pour optimiser vos envois à l’international, nous vous conseillons de choisir un emballage adapté à la taille de votre marchandise, ou d’envoyer plusieurs marchandises dans un même emballage. N’oubliez pas les coussins d’air pour caler vos produits : ils constituent une protection aussi efficace que légère.

A contrario, avec les transporteurs ne pratiquant pas le poids volumétrique, il vaut mieux envoyer plusieurs petits colis qu’un seul gros carton. La tarification sera plus avantageuse. Par ailleurs, la marchandise est mieux protégée si elle est répartie, ce qui réduit les risques de dommage.

Quels transporteurs appliquent le poids volumétrique ?


De manière générale, les expressistes comme Chronopost, UPS, Fedex, DHL ou TNT peuvent facturer au poids volumétrique. Pour faire la part entre poids volumétrique et poids réel, retenez que c’est la donnée la plus élevée qui est prise en compte par le transporteur.

Pour ce qui est des offres postales classiques ou en relais comme Colissimo, Mondial Relay et Relais Colis, la tarification s’applique plutôt au poids réel.

Mais attention ! Ces pratiques peuvent varier en fonction de la destination, selon que vous expédiez en France, en Europe ou à l’international. Le mieux est de toujours consulter les conditions générales de vente du transporteur.

Notez qu’avec Boxtal, vous n'avez pas besoin de vous poser la question, et encore moins de faire le calcul : il vous suffit de rentrer les dimensions et le poids de votre colis dans notre comparateur et nous nous occupons du reste. Le tarif que nous affichons est toujours le bon !

Poids du colis : prenez du recul sur vos calculs


Pour optimiser davantage le poids de vos colis dans le futur, prenez le temps d’analyser les caractéristiques de vos envois, leurs contenus et les poids qui vous sont finalement facturés.

Observez… Constatez-vous une différence récurrente entre les poids réels et les poids facturés ? C’est peut-être le signe que vous n’optimisez pas assez vos emballages. Repérez les tranches de poids les plus fréquentes dans vos envois et interrogez-vous sur ce que ces colis contiennent vraiment. S’agit-il toujours des mêmes produits ? Si les caractéristiques de vos marchandises varient, alors songez à la possibilité de mieux adapter les dimensions des cartons. C’est peut-être un bon moyen de réaliser des économies sur le long terme.