E-commerce et logistique Publié le Mercredi 28 Octobre 2015

Tout savoir sur l'option de contre-remboursement

Avec le développement du e-commerce ces dernières années, les exigences des consommateurs ont été amenées à évoluer. La concurrence sur le secteur du transport de colis a favorisé l'amélioration de l'offre proposée par les transporteurs. Toujours plus de colis, toujours plus d'offres ! C'est ainsi que l'on a vu l'apparition de l'envoi de colis contre remboursement : dans le domaine du BtoC notamment, de nombreux consommateurs souhaitent avoir la possibilité de payer leur commande au moment de la livraison.

tout-savoir-sur-loption-de-contre-remboursement

En souscrivant à cette option, l'expéditeur mandate le transporteur pour qu'il perçoive le montant de sa vente directement auprès du destinataire au moment de la livraison. Cette somme peut être réglée soit par chèque, à l'ordre de l'expéditeur, soit en liquide. Les mandats postaux ne sont pas acceptés.

Attention, les montants acceptés dépendent des transporteurs et des moyens de paiement. De manière générale, il est déconseillé de souscrire à cette option pour des montants supérieurs à 10 000 euros pour les chèques et supérieurs à 150 euros* pour les espèces.

Chez Boxtal nous vous proposons l'option de colis contre-remboursement avec les transporteurs UPS et Guisnel, à prix coutant. N'hésitez pas à la proposer à vos clients, c'est une solution pro efficace pour améliorer la satisfaction de vos clients en leur offrant toujours plus de service afin de mieux répondre aux besoins de chacun.

À lire aussi : Contre-remboursement : avantages et inconvénients


*A noter que depuis le 1er septembre 2015, selon le décret d'application n°2015-741 du 24 juin 2015, les transporteurs ne sont plus autorisés à encaisser les paiements en espèces supérieurs à 1 000 euros relatifs à des livraisons de colis contre remboursement.